14 décembre 2021 Retour au blog

Voici notre sélection de bandes originales de jeux vidéo sorties en octobre 2021.

Ceci est une liste non exhaustive sans prétention de classement. On vous invite bien évidemment à découvrir d’autres nouvelles B.O qui feront votre bonheur ! 🙂

Halloween est passé et Noël approche à grand pas… Pendant ce temps de nouveaux jeux sont sortis accompagnés de leur OST.


Evertried, des mélodies dansantes et une rythmique entraînante

Compositeurs : Moonsailor

Genre : 8-Bit/Chiptune

Evertried est un jeu développé par Lunic Games et édité par DANGEN Entertainment. Ce rogue-lite raconte l’histoire d’une âme cherchant à connaître la raison de sa venue dans l’au-delà. Le joueur devra essayer de faire retrouver la mémoire au héros en gravissant une mystérieuse tour. Une des particularités du jeu est que les ennemis bougeront en même temps que les choix de directions des joueurs. Il faudra donc trouver la bonne stratégie afin d’en venir à bout.

Pour donner le “la” au périple de cette âme perdue, c’est le studio brésilien Moonsailor qui s’occupera de la bande-son du jeu. Un savant mélange d’electro 8-bit/Chiptune accompagnera le joueur lors de son périple.

Les mélodies sont plaisantes à écouter et en grand nombre. On est facilement emporté par certains titres dont la rythmique fait bouger la tête toute seule.

On est particulièrement friand du titre “Seeker of Fortunes (Bargain B)“, qui résume parfaitement l’album du jeu, des mélodies dansantes et une rythmique entraînante.

Pour écouter/acheter l’OST

Bandcamp

Steam


They Always Run vous propulse dans une scène d’action démente

Compositeur : Deallry

Genre : Plusieurs styles de musiques sont représentés sur cette OST

They Always Run est le nouveau jeu de plateforme en 2D du studio Alwar Premium. Ici nous incarnons Aiden, un mutant à 3 bras chasseur de prime. Dans le monde de They Always Run, la criminalité ne cesse de croître et remplir les contrats pour traquer et tuer ces criminels est un bon moyen de se faire de l’argent.

Durant notre périple à travers la galaxie en mode Cowboy Bebop/Western de l’espace, nous aurons la chance d’écouter les compostions de Deallry avec des compositions aux sonorités principalement électroniques. L’album nous fait traverser plusieurs ambiances différentes, allant parfois jusqu’à la folk ou presque, à une atmosphère plus sombre et cyberpunk, on reconnaitra même un harmonica dans certaines pistes country. On notera également que 2 pistes de l’album sont composées par A. Lednik.

L’OST peut atteindre des sommets de planitude comme avec la piste “Arctur-7” ou au contraire vous propulser dans une scène d’action démente comme dans “They Always Run”.

Pour écouter/acheter l’OST

Steam


Inscryption : Un rendu final tout aussi troublant que poignant

Compositeur : Jonah Senzel

Genre : Ambient/Sound Design et 8-Bit

Après Pony Island et The Hex, Inscryption est le nouveau jeu de Daniel Mullins et son équipe. Il est très difficile de parler de ce jeu sans en gâcher les nombreuses surprises, on se contentera donc de le présenter comme un jeu de cartes, mélangé à des notions de rogue-like et d’escape-room, le tout enrobé dans une ambiance horrifique particulièrement pesante.

En attendant, la musique de Jonah Senzel (déjà à l’ouvrage sur les précédents jeux du studio) tente de matérialiser l’ambiance horrifique et y parvient avec brio. L’auteur de ces lignes étant spécialement sensible aux pièce sombres et autre poupées d’enfants, on peut vous assurer que l’ambiance horrifique est particulièrement bien retranscrite dans cette OST ! On écoutera beaucoup de musiques ambient, mixées à du sound design qui pourront même vous mettre mal à l’aise. Les sons d’horreur, craquements, torsions, impacts sanguinolents, métaux, se superposent aux nappes de synthés. Un rendu final tout aussi troublant que poignant, sans aucun doute.

En avançant dans notre écoute, on découvre des sonorités 8-bits où les synthés prennent une place plus conséquente. Là encore, l’insécurité se fera vite ressentir via les triturations de Jonah Senzel, qui s’amuse avec nous en déconstruisant certains thèmes musicaux dans des versions de plus en plus fragmentées.

Le reste de la bande originale, tout comme le jeu, vous réserve encore de multiples surprises. On sélectionnera la track “Long Forgotten Monuments” qui en plus de nous surprendre en étant l’un des premiers morceaux 8-bits de l’OST, est un souffle d’air frais bienvenu au milieu de l’album.

Pour écouter/acheter l’OST

Bandcamp / Steam


Les Gardiens de la Galaxie, une bande-son 80’s absolument géniale !

Compositeurs : Richard Jacques / Star-Lord Band (Steve Szczepkowski & Yohann Boudreault)

Genre : Rock & 80’s

Après les 2 premiers films réalisés par James Gunn, Les Gardiens de la Galaxie sont de retours dans une nouvelle aventure exclusive en jeu vidéo. Et comme on pouvait s’y attendre, l’équipe son des studios Eidos-Montreal s’est complètement lâchée pour concocter une bande-son 80’s absolument géniale !

La musique des Gardiens de la Galaxie se découpe en plusieurs parties. Tout d’abord, une playlist de musiques licenciées (c’est à dire existante en dehors du jeu) parmi les tops des années 80. La sélection est efficace et fonctionne évidemment à merveille dans le jeu, mais le plus intéressant reste à venir.

La bande originale (composée exclusivement pour le jeu) prend vie sous la forme de 2 albums : Le groupe fictif “Star-Lord Band”, dans lequel on retrouve Steve Szczepkowski (Senior Audio Director de Eidos-Montreal) et Yohann Boudreault (compositeur, sound designer et réalisateur), a été créé pour composer un album original de 10 morceaux rock 80’s tout simplement parfaits ! Des chansons résolument énergiques évidemment pour accompagner les aventures de notre troupe dans la galaxie.

La seconde partie de la bande originale est un album orchestral composée par Richard Jacques qui nous propose ici une vision plus conventionnelle de l’univers Marvel mais tout aussi qualitative. Un orchestre complet interprète des compositions plus proches des œuvres Marvel tels que nous les imaginons, plus portée vers l’épique et la tension des situations. Richard Jacques apporte une touche différente et nécessaire, l’ambiance plus lourde est bien présente pour souligner que les gardiens ne sont pas là que pour s’amuser. Vous trouverez aussi quelques surprises comme le thème de boss “The Matriarch” dont l’utilisation des voix et des chœurs apportent un ton inhabituel.

Pour écouter/acheter l’OST

Spotify, une super playlist qui regroupe l’ensemble de la soundtrack du jeu !


Voice of Cards : The Isle Dragon Roars ne déroge pas à la règle.

Compositeurs : Keiichi Okabe / Shotaro Seo / Oliver Good

Genre : Orchestral

Comme à chaque sortie d’un nouveau projet du duo Yoko Taro (Directeur Créatif) et Keiichi Okabe (Directeur Musical et Compositeur), il est difficile de passer à côté de leurs bandes originales. Et ce dernier projet, toujours édité par Square Enix, ne déroge pas à la règle.

On découvre dans Voice of Cards: The Isle Dragon Roars, une bande originale plus discrète que ce que nous avions pu écouter dans les séries NieR ou Drakengard. L’orchestration se veut plus acoustique avec moins d’instruments et des intentions globalement plus légères. Même si la BO nous réserve également quelques moments plus épiques et tragiques. Comme Keiichi Okabe le dit lui-même sur le site officiel de Square Enix “[…] we wanted an easy-going style that people won’t get tired of hearing while they play.”. Et cela se ressent en effet, les parties de cartes peuvent durer assez longtemps et sont assez répétitives, alors la musique laisse une place importante à la réflexion en faisant de son mieux pour ne pas nous lasser.

On retrouve également à la composition, Shotaro Seo et Oliver Good, qui participaient déjà à la bande originale de NieR Replicant (sorti en avril dernier) en tant que programmeur et arrangeur. Ils sont cette fois-ci crédités à la composition de la bande originale. La bande originale conserve une cohérence totale tout au long de l’album mais on remarque les petites touches apportées par chacun des compositeurs.

On remarque aussi la présence plus modérée de voix dans l’album, qui ne sont présentes que dans le thème principal “Pursuing the Dragon – Voice of Journey’s Beginnings” et “Twin Recollections”, interprétés par Saki Nakae, en plus de quelques chœurs masculins sur d’autres pistes.

En conclusion, si vous avez aimé les précédentes compositions du studio, cette nouvelle bande originale saura trouver une place de choix dans vos playlists.

Pour écouter/acheter l’OST

Apple Music / La bande originale sera également disponible en édition physique plus tard.