7 avril 2022 Retour au blog

Voici notre sélection de bandes originales de jeux vidéo sorties en janvier 2022.

Ceci est une liste non exhaustive sans prétention de classement. On vous invite bien évidemment à découvrir d’autres nouvelles B.O qui feront votre bonheur ! 🙂

Pour bien commencer l’année, quoi de mieux qu’un régime de bandes originales de jeux vidéo ? Les sorties se sont faites plutôt discrètes ce mois-ci, mais on y retrouve tout de même des valeurs sûres et quelques surprises pour se faire plaisir.

Uncharted: Legacy of Thieves Collection, une ambiance musicale cinématographique

Uncharted Legacy of Thieves Collection

Compositeurs : Greg Edmonson, Henry Jackman

La collection Uncharted: Legacy of Thieves comprenant le 4ème épisode A Thief’s End ainsi que le stand-alone, The Lost Legacy, est disponible depuis le 28 janvier. Nous ne sommes donc pas face à de nouvelles aventures de Nathan Drake mais bel et bien devant des remasterisations des jeux PS4. Naughty Dog est toujours au top de sa forme et les musiques n’ont pas changé, on retrouve bien sûr Henry Jackman aux manettes de l’OST. Mais nous allons aussi profiter de cette sortie pour aborder la musique de la franchise entière, des 3 premiers épisodes dont la BO est composée par Greg Edmonson, jusqu’au derniers épisodes de cette collection.

La musique d’Uncharted aura marqué les esprits notamment grâce à son thème principal, Nate’s Theme, que l’on retrouve sous ce nom dans les 3 premiers volets, puis sous le nom “A Thief’s End” avec l’instrumentation de Henry Jackman qui diffère, même si le leitmotif est évidemment toujours reconnaissable.

Que ce soit dans les compositions de Greg Edmonson ou celles de Henry Jackman, Uncharted propose une ambiance musicale complètement cinématographique et purement orchestrale. Là où dans les premiers épisodes, les cuivres et les percussions prenaient une place prépondérante, comme dans “Sir Francis Drake” (Uncharted 1) et “Cat and Mouse” (Uncharted 2), les dernières aventures mettent davantage en avant les cordes, comme dans “Hidden in Plain Sight” (Uncharted 4).

Uncharted nous immerge comme rarement tellement son univers est prenant. Certes notamment par le biais de sa réalisation, mais la bande originale de la série accompagne à la perfection l’action et les émotions de Nathan Drake. Comme l’une des scènes d’Uncharted 4 nous le rappelle après autant d’épisodes, nous avons vécu de nombreuses aventures auprès de ses héros mais on se surprend encore à apprécier ses ambiances sonores, encore aujourd’hui !

Pour écouter l’album :

Les bandes originales de toute la franchise sont disponibles sur Spotify et la plupart des plateformes de streaming musical (Deezer, Apple…).


Supraland Six Inches Under, de la bonne humeur, un piano endiablé et des paroles en allemand

Compositeurs : Con Fetti Pesto, David Münnich, Alexx Grimm

Censé être un DLC de Supraland premier du nom, Supraland Six Inches Under est plutôt considéré comme la version 1.5. On peut donc dire qu’il est à mi-chemin entre le DLC et la suite. Quelques éléments du précédent volet se retrouvent dans le gameplay mais les développeurs de chez Supra Games UG ont tout de même fait évoluer certains concepts.

Niveau musique, presque toutes les pistes sont des compositions originales à la différence du premier où des morceaux sous licences étaient utilisés. Elles ne sont pas toutes disponibles en ligne mais on a quand même trouvé les credits song, et honnêtement on ne pouvait pas passer à côté sans les partager.

Con Fetti Pesto, David Münnich et Alexx Grimm nous régalent avec leur enthousiasme et leur humour. De la bonne humeur, un piano endiablé et des paroles en allemand = combo gagnant qui donne le smile ! 😀 Si vous aviez aimé Warum Warum du premier Supraland alors vous allez adorer ce que ces artistes ont composé pour la suite.

Pour écouter les musiques de Supraland Six Inches Under :


Windjammers 2, un torrent d’énergie de chaque instant

Windjammers 2

Compositeurs : Gamadelic, Harumi Fujita, Sylvain Hellio

Windjammers 2 est enfin sorti ! Après plusieurs années d’attente pour les fans, le nouvel épisode développé et édité par Dotemu, s’est enfin laissé approcher par tous et ses musiques aussi. Les informations se font assez rares sur la BO malheureusement, mais on retrouve aux crédits : Harumi Fujita, le groupe japonais Gamadelic (déjà à l’œuvre sur le premier Windjammers) ainsi que Sylvain Hellio (aussi fondateur du studio de production Bande de Sons).

La troupe a mis au point une soundtrack dans le plus pure style rétro et rock/electro, propre à la licence. Les guitares électriques et les synthés se côtoient dans un torrent d’énergie de chaque instant. Même si il n’y a pas (encore ?) d’album officiel de la BO, celle-ci se décompose in-game de façon assez classique, comme le premier jeu, avec un main theme revisité pour l’occasion, un thème pour les crédits et les différents thèmes pour chaque court. Pour les terrains repris du premier épisode, les musiques ont là aussi été réinterprétées à l’image du mythique court “Beach”, mais de nouveaux terrains ont aussi été implémentés avec leur propre thème inédit. Parmi ceux-ci, on trouve quelques surprises étonnantes comme sur le terrain “Junkyard” avec un rap funky bien placé.

Comme évoqué plus haut, la bande originale n’est disponible sur aucune plateforme de streaming musical. On espère pouvoir l’avoir bientôt, mais en attendant il ne reste plus qu’à lancer le jeu sur votre plateforme favorite pour en profiter (le jeu est disponible sur PlayStation, Xbox, Nintendo Switch et PC) !


Nobody Saves The World, tantôt vers l’oldschool tantôt vers l’acoustique

Compositeur : Jim Guthrie

Le monde est menacé par la Calamité et Personne est là pour sauver la mise. Personne c’est le nom du héros que vous incarnez. Il n’a pas vraiment de trait distinctif mis à part qu’il peut se transformer en à peu près tout et n’importe quoi afin de mener à bien les quêtes dans lesquelles vous vous engagerez. Et qui est choisi pour mettre en musique ce nouveau jeu de Drinkbox Studio ? On vous le donne dans le mille : Jim Guthrie.

Alors pour ceux qui le découvre, Jim Guthrie a déjà composé l’OST de Planet Coaster avec JJ Ipsen, de Sword & Sworcery ou encore Bleak Sword et bien d’autres projets que l’on vous invite à découvrir en regardant son Bandcamp par exemple. Aller, on vous laisse tout de même la playlist de Planet Coaster ici car elle a le don de mettre de bonne humeur 🙂

Revenons tout de même à Nobody Saves The World ! Un mélange de sonorités penchant tantôt vers l’oldschool tantôt vers l’acoustique. Une symphonie plaisante à l’oreille que l’on découvre avec plaisir.

C’est le titre “The Calamity” qui nous a particulièrement charmé avec sa mélodie plutôt dark et son rythme endiablé ! 😈

Il ne vous reste plus qu’à découvrir tout l’album !

Bandcamp